interieur classique depasser un-decoration.fr
Blog

Les intérieurs classiques sont-ils dépassés ?

Les évolutions plus moins récentes dans des domaines variés tel que l’architecture, la technique ou encore la technologie semblent sonner le glas des objets décoratifs dits « classique ». Ces derniers seraient inadéquats vis-à-vis de nos maisons de plus en plus cubiques ou géométriques, bien trop coûteux à rééditer, et, crime suprême, moins performants que leurs successeurs.

C’est pourquoi ceux qui sont férus de classicisme ou de baroque, dans leur acceptation générique, sont majoritairement tenus pour des nostalgiques ou tout simplement pour des personnes passionnées du passé, pour des amateurs de curiosités datés qui pourraient tout aussi bien s’éprendre d’un fauteuil médaillon louis XVI que d’un minitel.

Pour autant est-ce bien le cas ? Nos intérieurs et les objets qui les constituent peuvent-ils devenir obsolètes, être améliorés sans cesse et tomber en désuétude ? Passe-t-on du minitel à l’ordinateur comme l’on passe d’un intérieur baroque à un intérieur contemporain ?

Il faudrait tenir une grande partie de nos contemporains pour des passéistes, des réactionnaires, des zemourriens de la Déco ou encore pour des malades dont on n’a pas encore très bien identifié la maladie pour pouvoir répondre par l’affirmatif à nos interrogations précédentes.

Le rétro, le style classique et de façon plus générale le vintage a, en effet, le vent en poupe comme en témoigne l’augmentation des ventes de cassettes audio ou de leurs ancêtres les vinyles. Les antiquités constituent même un marché – que disons-nous– une niche à part entière. Comment expliquer cela ? Si la lampe de chevet scandinave n’a pas fait disparaître la girandole en bronze et à pampilles, comme l’ordinateur à évincé le minitel c’est, d’après nous, premièrement parce que la girandole, et de façon plus général les objets dits classiques, sont encore utiles. Pour reprendre l’exemple des girandoles (et sur lesquelles vous pouvez en lire plus à l’adresse suivante : http://www.artixe.com/index.php?route=bossblog/article&blog_article_id=9 ) la lumière qu’elles diffusent n’est pas moins bien que celle de nos lustres fonctionnant à la technologie LED, mais elle est autre. La différence n’est pas degré, mais de nature. De même, la beauté d’un intérieur ne peut pas être mesuré quantitativement, seulement être éprouvé qualitativement comme l’on distingue le chaud du froid.

Deuxièmement parce qu’ils sont d’une époque dont ils témoignent et qu’ils permettent d’introduire, de ce fait, du passé dans le présent et de prolonger ce passé dans notre présent. Autrement dit, les intérieurs classiques ou baroques célèbrent ce qui a survécu et ce qui perdure par-delà les changements.

Ne hésitez pas à faire un tour sur le site www.artixe.com pour découvrir certains vestiges du passé classique et baroque comme des lustres en bronze et à pampilles ou, même, du mobilier design qui espère éperdument pouvoir remplacer ses ancêtres.

Auteur de l’article : Kamps (www.artixe.com)

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

Inscription terminer !

Afficher

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre adresse de messagerie. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.

Vérifiez votre boite email pour trouver le lien de confirmation (vérifiez le spam).

Fermer