Blog

Recycler ses vieux meubles, on fait ça comment?

Le recyclage de vieux meubles Recycler ses vieux meubles, on fait ça comment? Vous avez récupéré la vieille commode d’un cousin éloigné qui n’est plus de première jeunesse ou vous avez craqué sur une chaise ancienne dans une brocante mais vous doutez qu’elle puisse s’intégrer dans votre déco? Nul besoin d’y renoncer, il vous suffit de les recycler! Mais comment vous y prendre ?

C’est très simple: quelques outils, un peu de matériaux et d’accessoire, et surtout une bonne dose de créativité et d’imagination, et le tour est joué ! Exit la vieille chaise digne des années 30 et bienvenue à la chaise moderne et design! Adieu l’antique commode usée jusqu’ à la corde et bienvenue la belle commode chamarée et contemporaine ! Il suffit de poncer le bois (si le meuble est fait dans cette matière) et de laisser libre cours à vos envies créatives : peinture,, textures, matières, etc…puis de recouvrir votre création d’une couche protectrice (vernis par exemple).

Et voila comment vous pouvez redonner une seconde vie à des vieux meubles promis à être détruits à la déchetterie ! Quand on voit le résultat ce serait dommage non? Le recyclage de meubles : une véritable filière Le recyclage présente l’intérêt indéniable du fait soi-même, le plaisir de “retaper”, mais pas seulement ! Et son autre intérêt majeur, c’est l’écologie ! Effectivement, face au constat que chaque année, plus de 2 millions de meubles partaient pour être détruits (ce qui est dommage car cela gâche une énorme quantité de meubles qui pourraient être réutilisés, une véritable filière du recyclage de meuble s’est mise en place.

Comment? Tout d’abord en créant un éco-organisme responsable de la collecte des meubles et de leur traitement, qui est financé par un éco-participation (dont le montant varie entre quelques dizaines de centimes et quelques euros selon la taille des meubles). Deux filières sont bien distinctes : celle pour les particuliers, Eco-Mobilier, et celle pour les professionnels et les collectivités (hôpitaux, magasins, restaurants, etc.), Valdelia. La collecte peut se faire soit directement chez le particulier ou le professionnel, soit dans des points d’apport.

Et encore un autre point d’intérêt : les œuvres sociales telles qu’Emmaüs auront accès aux meubles qui sont dans un état suffisamment acceptables pour être réutilisés. Pour les autres, ceux qui sont réellement dans un trop mauvais état, les matières premières seront réutilisées.

Une filière d’avenir La filière du recyclage de meubles prend de plus en plus d’ampleur, ce qui permet d’espérer atteindre des objectifs ambitieux. Par exemple, en 2017, il est ambitionné de disposer d’un point d’apport tous les 40 kms, pour faciliter la collecte. Car c’est le point central du système : plus la collecte sera aisée et plus les rouages du système vont tourner facilement. On envisage pour fin 2017 un taux de recyclage de 75% chez les professionnels et 45% chez les particuliers, ce qui permettrait de réduire considérablement les meubles détruits alors qu’ils pourraient très bien être réutilisés. Objectif ambitieux mais pas irréaliste puisque le concept séduit de plus en plus autant chez les particuliers que chez les professionnels. Le recyclage de meubles est définitivement une filière qui a de l’avenir et c’est tant mieux !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

Inscription terminer !

Afficher

Réinitialisez votre mot de passe

Veuillez saisir votre adresse de messagerie. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.

Vérifiez votre boite email pour trouver le lien de confirmation (vérifiez le spam).

Fermer